article tiré à part - Compstat : du bon usage de la politique du chiffre (RFCDP08)

€3.99
0 ratings

Compstat : du bon usage de la politique du chiffre

Laurent Lemasson

Parmi nombre d’innovations remarquables qui ont permis à New York d’enregistrer la plus forte baisse de la criminalité jamais documentée –80% en l’espace de moins d’une vingtaine d’années, le Compstat est peut-être la plus décisive. Elle a d’ailleurs essaimé très rapidement à travers les États-Unis et a été adoptée par la plupart des grandes villes américaines. Le Compstat a transformé en profondeur l’action de la police. En collectant et en analysant presque en temps réel les données relatives au crime et à la délinquance, la police devient capable de discerner des régularités, des séries, et d’anticiper sur l’activité criminelle au lieu d’y réagir après coup. Au lieu de se contenter de traquer les criminels après qu’ils ont commis leurs crimes et de répondre aux appels d’urgence, la police devient ainsi capable d’étendre son action à la prévention du crime et démultiplie son efficacité. En étudiant le fonctionnement du Compstat, nous pouvons comprendre pourquoi en France ce que l’on a appelé « la politique du chiffre » a été un échec, et ce qu’il faudrait faire pour qu’une telle « politique du chiffre » devienne efficace

I want this!
Size
102 KB
Length
21 pages
€3.99

article tiré à part - Compstat : du bon usage de la politique du chiffre (RFCDP08)

0 ratings
I want this!